Trier: % de THC
Trier par : Prix % de THC Nom Popularité Top Nouveau Soldes Notre choix
-35%
Apple Betty féminisée (Herbies Seeds)
Nouveau
Apple Betty (Herbies Seeds)
(0)
THC 28 - 33 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
-25%
Graines féminisées de Mimosa Shot (Herbies Seeds)
Mimosa Shot (Herbies Seeds)
(1)
THC 30 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
-35%
Graines féminisées de Grandmommy Purple (Herbies Seeds)
Top
Grandmommy Purple (Herbies Seeds)
(11)
THC 30 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Graines féminisées de Mimosa X Orange Punch (Barney’s Farm) Barney's Farm
Top
Mimosa x Orange Punch (Barney's Farm)
(11)
THC 30 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Cafe Racer feminized seeds for sale Blimburn Seeds
Top
Cafe Racer (BlimBurn Seeds)
(6)
THC 25 - 35 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Buy Grandaddy Purple feminized seeds Blimburn Seeds
Top
Grandaddy Purple (BlimBurn Seeds)
(10)
THC 25 - 35 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
-35%
Heavy Kickers Mix – Graines féminisées (Herbies Seeds)
Pack Mix
Heavy Kickers Mix (Herbies Seeds)
(1)
THC 29 - 30 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
-25%
Graines féminisées de Runtz Punch (Herbies Seeds)
Top
Runtz Punch (Herbies Seeds)
(1)
THC 29 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
-25%
Graines féminisées de Godzilla Glue #4 (Herbies Seeds)
Godzilla Glue #4 (Herbies Seeds)
(1)
THC 29 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Runtz Muffin féminisée (Barney's Farm) Barney's Farm
Top
Runtz Muffin (Barney's Farm)
(16)
THC 29 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Graines féminisées de Banana Sherbet (Original Sensible Seeds) Original Sensible Seeds
Graines Bonus Nouveau
Banana Sherbet (Original Sensible Seeds)
(1)
THC 28 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack
Graines féminisées de Blue Sunset Sherbert (Barney’s Farm) Barney's Farm
Top
Blue Sunset Sherbert (Barney's Farm)
(3)
THC 28 %
  • Féminisée
  • Photopériode
pack

Qu'appelle-t-on "graines de cannabis à photopériode" ?

Logiquement, les graines de cannabis à photopériode donnent naissance à des plantes de cannabis à photopériode - celles qui dépendent du temps d'exposition à la lumière pour se développer, mûrir et être récoltées avec succès.

Pour faire simple, la photopériode est une mesure de la quantité de lumière dont une plante de cannabis a besoin par jour. Les mesures de photopériode sont normalement accompagnées de deux chiffres et ressemblent à ceci : 18/6, 20/4, 24/0, 12/12.

Lorsque vous voyez la mesure de la photopériode, les deux chiffres font référence à deux choses différentes. Le premier chiffre indique la durée d'exposition à la lumière dont la plante a besoin, ou la quantité de "jour" qu'elle doit recevoir. À l'inverse, le second chiffre fait référence au temps de repos dans l'obscurité, ou à la quantité de "nuit" dont elle a besoin. Le calcul est basé sur une journée de 24 heures, la somme des deux nombres doit donc être de 24. Si ce n'est pas le cas, il y a une faute de frappe.

Pour commencer à fleurir, le cannabis photopériodique nécessite un programme strict d'au moins 12 heures d'obscurité. Normalement, les cultivateurs gardent leurs plantes photopériodiques en floraison sous un éclairage 12/12 jusqu'à la récolte. Avant cela, le cannabis au stade végétatif a besoin de plus de lumière. Pour cette raison, les cultivateurs gardent habituellement leurs plantes en phase de croissance sous un horaire de 16/8, 18/6 ou 20/4, selon leur préférence.

Variétés de cannabis à photopériode vs autofloraison

Donc, si la photopériode signifie essentiellement qu'une plante dépend des cycles de lumière pour commencer et continuer à fleurir, quelle est l'autre option ? Nous sommes heureux que vous posiez la question. Jetons-y un coup d'œil :

  • Photopériode : Bien qu'elles nécessitent des quantités spécifiques d'obscurité et de lumière quotidiennement, les plantes à photopériode poussent davantage et donnent des buds plus puissants. Les variétés à photopériode peuvent nécessiter 5 à 7 mois pour atteindre le moment de la récolte.
  • Autofloraison : À l'opposé de la photopériode, les variétés à autofloraison ne nécessitent pas d'heures de lumière spécifiques pour arriver à maturité, et commencent à fleurir d'elles-mêmes automatiquement. Elles prennent moins de temps à pousser mais produisent moins de marijuana.

Bien souvent, les gens ont tendance à comparer les variétés à photopériode avec les variétés à autofloraison. Il existe quelques différences notables entre ces variétés de cannabis, et ceux qui cherchent à les cultiver doivent en être conscients. Lorsque vous les décomposez, les deux classifications se complètent l'une l'autre la plupart du temps.

Points forts des variétés de cannabis à photopériode

  • Les variétés de cannabis photopériodiques suivent le processus naturel de croissance.  Cela peut être considéré comme un avantage certain par rapport aux variétés à autofloraison disponibles. Parce qu'elles continuent à pousser et à se développer indéfiniment jusqu'à ce que la floraison soit déclenchée, elles sont capables d'atteindre des tailles beaucoup plus grandes, ce qui permet de produire des quantités de cannabis beaucoup plus importantes.
  • Le cannabis à photopériode peut être palissé, et il peut résister aux méthodes HST les plus extrêmes lorsqu'elles sont appliquées correctement.
  • Les variétés photopériodiques peuvent être clonées.
  • La puissance des variétés à photopériode est traditionnellement plus importante que celle des variétés à autofloraison.  Cela inclut à la fois les niveaux de teneur en THC et en CBD.
  • Il y a plus de variétés de cannabis disponibles sous forme de graines à photopériode, ce qui signifie que vous avez un plus grand choix de variétés à planter en fonction de vos préférences, des conditions climatiques, etc.

Points faibles des variétés de cannabis à photopériode

  • La culture d'une variété photopériodique appropriée requiert des compétences en matière de culture des plantes.  Elles ont besoin de fertilisation, de palissage, de quantités spécifiques de lumière et d’une connaissance des soins généraux des plantes.
  • Les variétés à photopériode mettent beaucoup plus de temps à pousser et à produire des fleurs, ce qui signifie que la culture peut être retardée.

Points forts des variétés de cannabis à autofloraison

  • Les variétés de cannabis à autofloraison suivent un cycle de croissance fixe, ce qui fait de la culture un événement prévisible et programmé. Ce processus a également tendance à se produire plus rapidement que pour les plantes à photopériode, ce qui signifie des récoltes plus rapides.
  • Beaucoup de ces plantes sont plus petites, ce qui signifie qu'elles peuvent être facilement cultivées en intérieur.
  • Elles ne nécessitent pas de conditions de photopériode particulières, ce qui signifie qu'elles n'ont pas besoin d'une quantité spécifique de lumière chaque jour. Comme le nom l'indique, cela rend le processus de culture presque automatique, ce qui rend ces variétés très adaptées aux débutants.

Points faibles des variétés de cannabis à autofloraison

  • Les variétés de cannabis à autofloraison sont plus petites, ce qui signifie des rendements plus faibles lors de la culture. C'est le résultat du processus d'autofloraison, car les plantes fleurissent à un moment donné, ce qui inhibe toute croissance ultérieure.
  • Bien qu'il existe des variétés très puissantes, de nombreuses variétés à autofloraison ont tendance à avoir une teneur en THC et en CBD inférieure à celle des variétés photopériodiques.
  • Les variétés à autofloraison ne peuvent être que légèrement palissées.
  • Elles ne peuvent pas être clonées.

Alors pourquoi utiliser des graines à photopériode ?

Dans la plupart des cas, les plantes à autofloraison produisent des récoltes moins importantes que les plantes à photopériode. Ce qui est souvent considéré comme un compromis décent pour la plus petite taille et le processus de culture plus facile qui est fréquemment préféré par les cultivateurs débutants.

Nous arrivons donc à notre vraie question : pourquoi les gens aiment-ils les graines à photopériode si elles demandent plus de travail ? Tout d'abord, c'est une question de tradition. Les graines photopériodiques sont appréciées par de nombreux cultivateurs en raison du travail qu'elles demandent, plutôt que d'être rejetées pour cette raison. Elles offrent une approche plus pratique du processus de culture et vous permettent de mieux connaître vos plantes. Si l'on ajoute à ça les rendements plus importants et la pureté des graines elles-mêmes, on obtient un ensemble de graines que les cultivateurs apprécient, malgré la difficulté du processus.

Questions fréquemment posées sur les graines de cannabis à photopériode

Q : Combien de temps faut-il pour cultiver des variétés de cannabis à photopériode à partir de graines ?

R : De nombreuses variétés de cannabis à photopériode ont besoin d'environ 10 semaines de floraison pour arriver à maturité, bien que certaines puissent prendre plus ou moins de temps. Ajoutez à cela la durée de la phase végétative que vous souhaitez donner à votre plante (2 semaines au minimum absolu, mais de préférence deux mois pour des récoltes plus importantes), et vous arrivez à un cycle de vie de 4 à 5 mois. En extérieur, selon la variété, le cannabis à photopériode se termine en septembre-novembre.

Q : Je n'ai jamais cultivé auparavant, dois-je utiliser des graines à photopériode ?

R : Cela dépend de la façon dont vous souhaitez vous y prendre. Lors de la culture de plantes de cannabis à photopériode, un certain nombre de processus doivent être mis en place. Heureusement, il existe de nombreux guides utiles disponibles en ligne (comme notre blog Herbies), ce qui rend le processus moins intimidant pour les débutants.

Q: Les graines féminisées peuvent-elles être à photopériode ? Les graines à photopériode peuvent-elles être féminisées ?

R : La plupart des variétés photopériodiques sur le marché actuel sont féminisées. Elles nécessitent toujours des quantités spécifiques de lumière - la seule différence est qu'elles sont présélectionnées, ce qui signifie que vous allez faire pousser uniquement des plantes femelles.