Notre site web est réservé aux adultes (18+)

En utilisant ce site web, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus et que vous acceptez notre Politique de confidentialité et notre Politique de cookies

Herbies Seeds
US
EUR Français
Herbies

Plantes de cannabis hermaphrodites

Dernière mise à jour: 12 Février 2024

Plantes de cannabis hermaphrodites

Bien que considérée comme rare chez les humains et les autres animaux, l’existence de traits mâles et femelles, également connue sous le nom d’hermaphrodisme, est un phénomène curieux assez courant chez les plantes. Dans certains cas, les plantes dépendent entièrement de l’hermaphrodisme pour grandir, prospérer et se répandre dans un environnement donné. Cependant, lors de la culture de marijuana, il est primordial d’identifier et de supprimer les plantes hermaphrodites (ou « herma ») de votre culture de cannabis pour éviter la pollinisation qui pourrait entraîner la formation de graines dans toute votre culture de plantes femelles, ce qui réduirait considérablement la qualité de votre récolte.

Dans l’article qui suit, nous explorons en détail l’hermaphrodisme du cannabis pour comprendre son effet global sur la plante, les moyens de le prévenir, d’arrêter son développement, et d’utiliser les hermas à votre avantage en cas de dépassement des gènes hermaphrodites. Plongeons dans le vif du sujet !

Qu’est-ce que du cannabis hermaphrodite ?

Qu’est-ce que du cannabis hermaphrodite ?

En termes simples, la marijuana hermaphrodite produit à la fois des fleurs de cannabis mâles et femelles. Cela signifie qu’une plante individuelle a simultanément des caractéristiques mâles et femelles telles que des sacs de pollen et des bourgeons. Le plus souvent, la tendance hermaphrodite est hautement indésirable dans la culture du cannabis. Pourquoi ? Parce que même une seule plante de cannabis hermaphrodite peut polliniser le reste de la culture de weed et vous priver de sinsemilla, des têtes non pollinisées à haute teneur en THC que les cultivateurs utilisent pour fumer ou fabriquer des produits à base de cannabis. Comme vous le verrez plus loin dans l’article, les plantes de cannabis hermaphrodites peuvent encore être utilisées. Cependant, leur puissance, leur qualité et leur quantité de têtes ne seront jamais comparables à celles du cannabis femelle.

Regular strains for beginners VOIR TOUT

À quoi ressemble une plante de cannabis hermaphrodite ?

À quoi ressemble une plante de cannabis hermaphrodite ?

Si vous avez une certaine expérience de la culture en pot, vous pourrez facilement repérer les premiers signes de plantes hermaphrodites. Par simple observation, il est facile de distinguer les hermas des plantes mâles ou femelles :

  • À leur plus jeune stade, ces plantes commencent à former des sacs polliniques avec les sites de bourgeons femelles avant même qu’elles ne soient suffisamment matures pour la production de fleurs hermaphrodites.
  • Les plantes de weed hermaphrodites produisent également des têtes mixtes souvent appelées « nanners » ou « bananes » - un nom dérivé de leur forme semblable à une banane. Elles sont facilement identifiables car elles poussent comme un régime de bananes.
  • Les graines de plantes hermaphrodites se distinguent car elles se développent en dehors du bourgeon floral.
  • Une plante hermaphrodite a également tendance à être plus courte que les autres plantes car l’effet du processus entrave et ralentit la croissance normale.

Que faire lorsqu’une plante hermaphrodite est trouvée

Que faire lorsqu’une plante hermaphrodite est trouvée

Si vous repérez une plante hermaphrodite dans votre culture, il est conseillé de l’enlever le plus tôt possible, car un seul herma peut polliniser une culture entière et vous priver des puissants bourgeons femelles que tout cultivateur souhaite. À moins de rechercher une culture au niveau de THC plus faible et à la qualité générale inférieure, vous devez non seulement apprendre à identifier les plantes hermaphrodites, mais également faire la distinction entre les plantes mâles et femelles. Sur une note plus positive, si vos plantes sont déjà entrées dans la phase de floraison et que vous avez détecté un herma qui n’a produit que quelques fleurs de cannabis mâles, vous pouvez encore sauver la récolte.

Pouvez-vous sauver une plante hermaphrodite ?

Oui, heureusement, vous pouvez sauver une plante hermaphrodite et toujours en récolter les bourgeons de sinsemilla. Voici les étapes à suivre :

  1. Dès que vous apercevez une plante hermaphrodite, retirez-la immédiatement de vos plantations et placez-la à l’écart du reste de vos plantes. Vous devez le faire pour minimiser les risques de pollinisation indésirable.
  2. Suivez de près le développement des organes sexuels de l’herma. Lorsque vous détectez des sacs / boules / «bananes» de pollen de cannabis mâle, retirez-les soigneusement avec une pince à épiler stérilisée.
  3. Continuez à vérifier la plante quotidiennement et retirez tous les organes mâles qui réapparaissent.

Si vous faites tout correctement et à temps pour retirer tous les organes sexuels mâles du cannabis de la plante hermaphrodite, vous pourrez obtenir la récolte que vous espériez.

Comment une plante de cannabis hermaphrodite peut-elle être utilisée ?

Une plante de cannabis hermaphrodite peut encore être utile de plusieurs manières.

Polliniser le cannabis et féminiser les graines

Polliniser le cannabis et féminiser les graines

Dans une situation où vous souhaitez produire des graines et où vous n’avez pas de méthodes alternatives de pollinisation de votre culture, vous pouvez produire une plante hermaphrodite à partir de vos femelles et l’utiliser pour la pollinisation. Néanmoins, vous devez vous rappeler que les graines de plantes hermaphrodites auront plus de chances de devenir un autre hermaphrodite.

De même, une plante de cannabis hermaphrodite est utile pour féminiser des graines. Il s’agit du processus de pollinisation des cultures de cannabis avec du pollen d’herma, de sorte qu’à terme, toutes les graines qui en proviennent sont féminisées. Il ne vous reste plus qu’à retirer les graines et à les sécher correctement, puis à les faire pousser dans les bonnes conditions.

Buy fem cannabis seedsVOIR TOUT

Faire des concentrés à partir de cannabis hermaphrodite

Faire des concentrés à partir de cannabis hermaphrodite

La quantité de THC dans le cannabis hermaphrodite est très faible. Cependant, vous pouvez toujours en faire des concentrés qui seront aussi puissants que ceux fabriqués à partir de plantes femelles.

Concentrates strainsVOIR TOUT

Fumer de l’herbe hermaphrodite

Fumer de l’herbe hermaphrodite

Bien qu’il n’ait pas autant de puissance que les plantes femelles pures, le cannabis hermaphrodite peut toujours être fumé*. Cela ne vous donnera peut-être pas l’effet escompté, mais ça ne fait aucun mal de sentir la différence.

Quelles sont les causes des plantes hermaphrodites dans le cannabis ? Évitez-les !

Si vous êtes venu lire cet article afin de vous préparer à rencontrer une éventuelle plante hermaphrodite dans vos plantations de cannabis, vous devez savoir qu’il existe plusieurs causes principales pour lesquelles se forment les plantes hermaphrodites.

La première est la génétique simple, où les caractéristiques hermaphrodites sont portées le long de l’ADN de la plante et transmises de génération en génération. Les graines de cannabis hermaphrodites qui acquièrent génétiquement leurs caractéristiques d’une plante mère hermaphrodite sont appelées « vrais » hermaphrodites. Bien que ces descendants ne deviennent pas nécessairement hermaphrodites, ils ont plus de chances de le faire à la moindre provocation par des conditions stressantes. C’est pourquoi il est crucial de choisir des graines de cannabis dans des banques de graines de confiance - cela réduit au minimum le risque d’obtenir une graine de vrai hermaphrodite dans un paquet.

L’autre cause tient dans les influences environnementales. En réponse à des conditions de croissance hostiles ou stressantes, une plante de cannabis deviendra un hermaphrodite en tant que mécanisme d’adaptation. Des conditions telles que le manque d’eau, le manque ou l’excès de lumière et le manque de nutriments importants peuvent conduire une plante à devenir hermaphrodite.

Dans d’autres situations, une fois qu’une plante femelle réalise qu’il n’y a pas de plantes mâles pour la pollinisation (fertilisation), elle peut devenir hermaphrodite dans un effort de procréation. Pour cette raison, ne pas récolter votre récolte à temps augmente les risques de produire des hermaphrodites.

Quelles sont les risques d’obtenir une plante hermaphrodite ?

Toutes les plantes de cannabis femelles sont des hermaphrodites potentiels. Cependant, dans des circonstances idéales, les risques que les femelles deviennent des plantes de cannabis hermaphrodites pendant la culture sont faibles. L’avantage, c’est que puisque nous savons déjà ce qui cause l’hermaphrodisme, il est plus facile de garder ce potentiel sous contrôle.

Cannabis herma : le tour d’horizon

Le désir de tout cannabiculteur est de produire autant de fleurs de cannabis femelles que possible, car cela donne aux utilisateurs la possibilité de consommer du cannabis avec une concentration plus élevée des composés souhaités tels que le THC et le CBD. Cependant, le cannabis hermaphrodite peut parfois venir en travers du chemin. Heureusement, vous pouvez encore sauver la récolte : une identification précoce et un suivi attentif de la croissance de vos plantations est essentiel pour obtenir une récolte dont vous serez satisfaits.

Outre la génétique, le stress est identifié comme la principale cause de l’hermaphrodisme des plantes de cannabis. L’un des meilleurs moyens pour éviter les plantes hermaphrodites est de faire en sorte que votre culture pousse dans un environnement sans stress. Cela signifie généralement fournir juste assez de lumière (ni trop, ni trop peu), de l’eau, des nutriments et garder vos plantes exemptes de parasites et de maladies.

Herbies Head Shop refuse expressément de soutenir l’utilisation, la production ou la fourniture de drogues illégales et d’autres substances régulées.Pour plus de détails, consultez nos Mentions Légales.

Cagohawks
Quand une plante hermie se pollue, vous obtenez des graines féminisées. Ils peuvent se transformer en hermies s'ils ne sont pas maintenus sans stress et pris en charge, mais ils commencent comme des graines de fem pas hermie. C'est ainsi qu'ils vendent des graines féminisées.
1
Répondre
Jasp1001
Donc, ma première culture réussie pour récolter a produit des têtes décentes en plus d'avoir aussi beaucoup de graines. Il s'est avéré que la plante était à la fois mâle et femelle, ce qui expliquerait comment elle a pollinisé et s'est reproduite. J'ai beaucoup de graines mais je ne sais pas si je devrais les utiliser compte tenu de leur lignée. Le fait qu'ils soient issus d'un hermès signifie-t-il qu'ils produiraient des enfants hermès ?
2
Répondre
Doobz
On m'a dit ça. si vous avez une graine qui devient hermie et vous donne une graine, elle a un trait hermie à 80%. Si vous partez d'un clone (femelle) devenu hermie, vous avez des graines femmed... je l'ai peut-être à l'envers
0
Répondre
Herbies
Bonjour Jasp, Doobz a raison, une plante femelle pollinisée par une femelle hermaphrodite vous donnera très probablement des graines femelles, bien que si vous n'avez pas fait ce processus exprès - nous vous conseillons de vérifier cette plante quotidiennement pour éviter les hermaphrodites, car elles seront plus susceptible d'hermaphrodisation
-1
Répondre
Deeboyrico
Les hermies produisent des hermies. Cela ne ressemble pas à une hermie de force féminine, donc le trait devrait être transmis. Je ne suis pas sûr qu'ils seront tous hermies, mais ils auront beaucoup plus de chances de devenir hermies. Maintenant, si vous aviez un clone femelle et que vous le stressiez au point qu'il devienne hermie comme il est dit dans l'article, alors vous auriez des graines qui seront principalement des femelles.
1
Répondre
Stevo
Lorsque vous féminisez à partir de plantes femelles stressées, vous obtenez un taux de graines féminisées hermaphrodites plus élevé que si vous utilisiez quelque chose comme l'argent colloïdal. ils ne devraient même pas suggérer cela en premier lieu. Lorsque vous cultivez avec des plantes mâles, vous obtenez des graines régulières environ moitié mâles et moitié femelles.
1
Répondre
None
J'ai trouvé que les graines sauvages sont à 70% de mâles et à 30% de femelles, pas de bonnes chances
0
Répondre
DancerDJ
Pourquoi la plupart des gens considèrent-ils un hermie comme une mauvaise chose ? Certaines des meilleures mauvaises herbes que j'ai jamais achetées contenaient quelques graines, et un hermie produira toutes les graines femelles sur lui-même et sur les autres femelles qui l'entourent. Alors qu'est-ce qu'il y a de mal dans tout ça ?
9
Répondre
nuggetz7z7
Relisez l'article, je suppose qu'ils sont mauvais parce qu'ils passent du temps à faire du pollen au lieu de beaux bourgeons et thc.... à part ça, je ne pense pas que ce soit un gros problème....
4
Répondre
Stevo
La plupart des plantes hermed produisent trop de pollen et/ou de graines pour avoir de bonnes, mais en premier lieu, et elles peuvent faire de même avec toutes vos autres plantes. En général, les plantes auxquelles vous faites probablement référence sont des graines F1 ou S1 qui n'ont pas été stébelisées par F ou S 2ing, ce qui les empêcherait de produire du pollen pendant la floraison. Les vraies souches de sélection sont les IBL, ce qui signifie que vous les avez sélectionnées suffisamment pour réduire les mauvais traits de sorte qu'il est presque impossible de les imposer. Plus on utiliserait de graines hermées sans reproduire ce trait, plus le trait serait susceptible d'apparaître.
-4
Répondre
Nay
Que se passera-t-il si vous retirez la gousse avant la fin de la floraison
0
Répondre
Herbies
Si vous continuez à retirer les "bananes", la plante produira une récolte décente, mais une gousse manquée peut polliniser toute la serre
1
Répondre
Stevo
*bourgeonne pas mais
0
Répondre
Herbies
Bonjour à tous! Les hermaphrodites ne sont généralement pas souhaitables pour éviter une pollinisation soudaine, une seule plante germinale peut détruire une récolte entière, à moins que les mesures nécessaires ne soient prises. Comme suit, il est préférable de transplanter une plante Herm dans un espace de culture isolé et d'en retirer toutes les "bananes", ainsi elle produira toujours une récolte décente et n'endommagera pas les autres plantes
0
Répondre
Ajouter un commentaire

Comment publier votre avis ?

Merci de partager votre opinion sur notre site web !

Vos commentaires seront publiés peu de temps après que notre modérateur les aura examinés.

Veuillez noter que nous ne publions pas les avis si :

  • Tous les mots sont en lettres capitales
  • Ils possèdent un langage agressif ou offensant
  • Ils possèdent du contenu promotionnel (avec des coordonnées ou liens vers d'autres sites web)