Herbies

Autofloraison vs. Photopériode : définition, informations de culture et plus

autofloraison vs photopériode

Avec des milliers de variétés de cannabis sur le marché, naviguer dans le monde des graines de cannabis peut être une tâche ardue et déroutante. L’industrie évolue et s’améliore constamment pour offrir aux cultivateurs la meilleure expérience possible. C’est ainsi que, il y a quelques décennies à peine, grâce au travail de talentueux sélectionneurs et chercheurs, une catégorie uniforme de graines de cannabis a été divisée en deux grandes catégories : la photopériode et l’autofloraison. Pour vous aider à comprendre la différence entre ces deux types de graines, nous avons préparé cet article qui vous aidera à connaître les avantages et les inconvénients des graines à autofloraison et à photopériode.

Autofloraison vs. Photopériode : définition

Avant d’en venir aux choses sérieuses, vous voudrez probablement savoir ce que signifie réellement autofloraison et en quoi est-elle différente des variétés à photopériode ? Explorons les origines des deux termes et ce que représente cultiver du cannabis à photopériode ou à autofloraison.

Souches automatiquesVOIR TOUT

photopériode vs autofloraison

La plupart des cultivateurs, surtout ceux de la vieille école, sont probablement habitués à cultiver du cannabis avec des variétés à photopériode. Dérivé des racines grecques φωτός (phōtos), génitif de φῶς (phōs), «lumière» et periodos, «récurrence», le mot français moderne «photopériode» sert maintenant à décrire des plantes dont les cycles de vie dépendent de la récurrence de la lumière. Les cannabis Sativa et Indica ont naturellement évolué pour ne commencer à fleurir que lorsqu’ils reconnaissent le changement de saison. Lorsque les jours raccourcissent et que les plantes commencent à recevoir 12 heures de lumière par jour ou moins, le cannabis à photopériode «sait» qu’il est temps de commencer à fleurir pour se reproduire avant l’arrivée du froid. C’est le principal trait distinctif des variétés à photopériode, et les cultivateurs savent bien l’utiliser à leur avantage ! Mais nous en diront plus à ce sujet plus tard.

Acheter des graines de cannabis FEMVOIR TOUT

Qu’est-ce qu’une variété à autofloraison ?

avantages et inconvénients des graines à autofloraison

Maintenant, que signifie “l’autofloraison” ? Vous pouvez probablement déjà le deviner vous-même ! Issu du grec autos, «auto» et du latin flor, «floraison» ou «fleur», le mot autofloraison qualifie une plante qui commence à fleurir seule, ou sans dépendre des périodes de lumière. Cela a du sens puisque les génétiques autofloraison sont le résultat du croisement du cannabis Ruderalis avec des gènes de cannabis Indica ou Sativa. Le cannabis Ruderalis est l’espèce de la plante qui, historiquement, a été trouvée poussant à l’état sauvage ou comme une mauvaise herbe dans les régions les plus froides du monde. Les conditions difficiles d’endroits comme la Sibérie ont aidé Ruderalis à devenir une plante qui a commencé à fleurir d’elle-même. Ce trait a été utilisé par les sélectionneurs pour créer du cannabis à autofloraison.

Variétés débutantesVOIR TOUT

Une variété pour la culture : laquelle choisir, photopériode ou autofloraison ?

Maintenant que nous savons ce qui fait la plus grande différence entre le cannabis à photopériode et le cannabis à autofloraison, apprenons quel type de graine vous devriez choisir. Dans cette section, nous comparerons les autofloraisons aux photopériodes en ce qui concerne leurs performances dans les plantations de cannabis.

Culture des variétés à photopériode

combien de temps les autofloraisons prennent-elles de la graine à la récolte

Nous allons annoncer la couleur tout de suite : les variétés à photopériode nécessitent plus d’expérience de culture et représentent davantage de défis sur le chemin de la récolte. Cependant, elles pourraient bien en valoir la peine ! Tout d’abord, afin de faire fleurir votre plante lorsqu’elle pousse à l’intérieur, vous devrez garder un œil constant sur la quantité de lumière que votre plante reçoit et décider quand lui donner 12 heures d’obscurité et la passer en floraison. Pour perfectionner cette technique, il faut des connaissances et de la pratique.

que faire quand votre cannabis ne fleurira pasOUVRIR

De plus, en fonction de la variété et de l’environnement, les plantes à photopériode peuvent devenir grandes - vraiment grandes. Si vous êtes dans un espace limité ou que vous essayez d’être discret, la taille des plantes à photopériode peut causer des problèmes, car certaines peuvent atteindre plus de 270 cm de hauteur et être extrêmement imposantes. Cependant, comme vous pouvez l’imaginer, de plus grosses plantes signifient aussi des récoltes plus importantes ! Une seule plante de cannabis à photopériode peut vous donner de 1 à 2 kg de weed fraîche en une seule fois, voire plus, bien que cela dépende de la variété particulière que vous choisissez.

LST HST
Entraînement à stress élevé (HST)Entraînement à faible stress (LST)
entraînement à faible stress vs entraînement à stress élevéOUVRIR

Afin de tirer le meilleur parti de vos variétés à photopériode, vous pouvez appliquer une variété de techniques de palissage pour améliorer leurs résultats. Comme ces plantes se développent grâce à un palissage à stress élevé (HST), à un palissage à faible stress (LST), un étêtage et autres techniques, une culture correcte à partir de graines à photopériode peut demander plus de travail d’entretien au fil du temps. Un autre inconvénient des graines à photopériode est leur cycle de vie plus long.

Si vous vous interrogez sur les avantages des variétés à photopériode vs. variétés à autofloraison pour les cultures en extérieur, vous devez tenir compte non seulement de la taille souvent énorme des photopériodes qui sont difficiles à garder discrètes, mais aussi du temps qu’elles mettent à parvenir à maturité. Certaines variétés à photopériode mettent 4 à 6 mois pour être récoltées, ce qui limite le nombre de récoltes (souvent à une), en particulier lorsqu’elles sont cultivées à l’extérieur dans des zones plus froides.

Cultiver des autofloraisons

autofloraison vs photopériode

Comme vous le savez déjà, les graines à autofloraison sont des génétiques qui germeront et pousseront essentiellement en pilote automatique, ne nécessitant aucun changement des périodes d’éclairage pour que la floraison se produise. Mais que représentent les graines de cannabis à autofloraison en termes d’expérience de culture ?

Tout d’abord, les plantes à autofloraison sont beaucoup plus petites que leurs homologues à photopériode. Cela signifie que les plantes à autofloraison prennent non seulement moins de place et restent plus discrètes, mais ont également un cycle de croissance plus court. Ce cycle de croissance plus rapide donne également aux cultivateurs la possibilité de faire un plus grand nombre de récoltes par saison ou par an. Combien de temps les autofloraisons prennent-elles de la graine de cannabis à la récolte, demandez-vous ? Eh bien, selon la variété, le cycle entier peut être aussi court que 6 semaines !

D’un autre côté, en raison de leur durée de vie plus courte, les plantes à autofloraison n’ont pas besoin d’être étêtées ou soumises à un palissage à stress élevé (HST). De toute façon, elles ne peuvent généralement supporter que le LST (palissage à faible stress), voire pas de palissage du tout. C’est parce qu’elles n’ont tout simplement pas le temps de se remettre du stress dû au palissage, ce qui signifie qu’il n’y a pas beaucoup de possibilités d’améliorer leurs rendements.

Étant donné que la phase de floraison commence «automatiquement», il n’est pas non plus nécessaire de changer la lumière à partir de la phase végétative, ce qui permet aux producteurs d’obtenir plusieurs récoltes en une seule saison, même en extérieur.

Un inconvénient des graines à autofloraison qui est également, comme nous l’avons déjà dit, un avantage pour certains, c’est leur taille. Bien qu’une plante compacte ou de taille plus petite soit plus facile à contenir (ou à cacher), elle produit finalement des rendements inférieurs. Bien qu’il existe une méthode utilisée pour augmenter la production à partir des graines à autofloraison, qui consiste à les garder autant que possible sous les lumières, cela peut être négatif en termes de coûts d’électricité.

Enfin, les graines à autofloraison ne servent qu’une seule fois. En d’autres termes, bien que vous puissiez gérer beaucoup plus de plantes par saison, vous ne pouvez pas prendre de clones - au lieu de cela, vous devrez commencer à partir de la graine de cannabis chaque fois que vous cultivez.

Pour résumer, si vous êtes un cultivateur débutant et que vous avez du mal à choisir entre une variété à autofloraison et une variété à photopériode, nous vous suggérons d’opter pour une autofloraison. Même si vous ne récoltez pas autant, vous serez prêt pour une expérience de culture facile et presque insouciante.

Nous avons traité à la fois des autofloraisons et des photopériodes sous l’angle de l’expérience de culture que vous pouvez en attendre. Avant de passer à la qualité des têtes produites par chaque type de graine, voici un graphique pour une comparaison plus étroite entre les deux.

photopériode vs autofloraison

Autofloraison vs. Photopériode : quelle différence au niveau des têtes ?

Vous avez maintenant une idée du type de graine que vous aimeriez le plus cultiver - mais avec une telle différence dans l’expérience de culture, y a-t-il une différence entre une tête de photopériode et une tête d’autofloraison ? Nous allons jeter un coup d’oeil.

Têtes de cannabis à photopériode

avantages et inconvénients des graines à autofloraison

En règle générale, comme les variétés à photopériode répondent si bien à toutes les techniques de palissage et prennent plus de temps pour se développer et parvenir à maturité, les têtes qu’elles produisent seront également de meilleure qualité. Premièrement, les variétés à photopériode sont généralement plus puissantes que les autofloraisons, et tous les champions de la puissance pour le moment sont des photopériodes qui peuvent contenir jusqu'à 30% de THC ! Les bourgeons à photopériode sont également les plus riches en terpènes, ce qui signifie que ce sont eux qui produisent le plus de saveurs et d’arômes. Même si cela peut sembler très tentant, n’oubliez pas que tous ces avantages ont un coût plus élevé, car ils sont plus difficiles à cultiver.

Têtes de cannabis à autofloraison

combien de temps les autofloraisons prennent-elles de la graine à la récolte

Après tous ces éloges que nous avons consacrés aux têtes à photopériode, vous pouvez penser que les autofloraisons ne valent pas la peine. Si c’est le cas, arrêtez-vous là ! Lorsque les autofloraisons sont apparues pour la première fois sur le marché, elles ont suscité de nombreuses critiques en raison de leur faible puissance. Cela était dû au fait qu’une partie du pool génétique des autofloraisons est Ruderalis, qui n’est pas psychoactif. Cependant, au fil des années, les sélectionneurs ont réussi à minimiser la part des gènes Ruderalis dans de nombreuses autofloraisons modernes, les rendant à la fois faciles à cultiver et extrêmement puissantes. Certaines d’entre elles, par exemple les variétés de Fast Buds, ont une teneur en THC de + 25% ! Les profils de saveur et d’arôme des autofloraisons se sont également considérablement améliorés, ce qui signifie que de nos jours, choisir une autofloraison de qualité est faire d’une pierre deux coups : vous pouvez obtenir à la fois des têtes de qualité et une facilité de culture.

Autofloraison vs. Photopériode : le choix est à vous !

Pour conclure cet article, nous souhaitons pouvoir affirmer en toute confiance que votre choix entre les autofloraisons et les photopériodes est maintenant devenu beaucoup plus facile. Cependant, nous ne pouvons qu’espérer que ça ne soit pas devenu plus confus ! Comme vous pouvez le voir, les variétés à autofloraison comme celles à photopériode ont leurs avantages et leurs inconvénients en ce qui concerne la culture et la consommation. Maintenant, c’est à vous de décider de ce que vous souhaitez développer. Notre conseil : pourquoi ne pas choisir les deux et expérimenter des variétés ? Seule la pratique peut révéler votre pouce vert et développer vos préférences !

Herbies Head Shop refuse expressément de soutenir l’utilisation, la production ou la fourniture de drogues illégales et d’autres substances régulées.Pour plus de détails, consultez nos Mentions Légales.

Oups, il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en laisser un !
Ajouter un nouveau commentaire