Herbies Seeds
US
USD French
Herbies

Cultivez votre cannabis à autofloraison en intérieur

culture cannabis autofloraison interieur

La culture du cannabis à autofloraison est devenue de plus en plus populaire. Ces variétés entrent en floraison en fonction de leur âge, indépendamment de la quantité de lumière qu’elles reçoivent. Cela permet une culture à n’importe quel moment de l’année, et dans un laps de temps bien plus réduit.

Comme les autres variétés, elles requièrent cependant des soins appropriés. Pour connaître toutes les astuces pour bien cultiver votre cannabis à autofloraison en intérieur, lisez la suite. 

Choisir les génétiques automatiques modernes

"Autofloraisons", "autoflos", "automatiques" ou juste "auto", les appellations sont nombreuses mais toutes les graines à autofloraison ne se valent pas. La mise en place d’un environnement propice ne sera utile que si vous avez une graine avec une excellente génétique. La qualité de votre produit final dépendra toujours de ces deux facteurs : la qualité de la graine et la qualité de l’environnement que vous lui fournissez. C’est le fruit de l’interaction entre les deux qui vous assurera le meilleur cannabis.

Pour choisir une bonne génétique, vous pouvez vous basez sur différents types de critères. Dans l’absolu il n’y a pas une variété d’autofloraison meilleure que l’autre. Vous devrez choisir la génétique de vos graines selon vos préférences : 

  • Le taux de CBD : certaines personnes cherchent avant tout à consommer du cannabis à des fins thérapeutiques, pour soulager leurs maux physiques. Le CBD procure un high myorelaxant et non mental ; cela vous permet de simplement relaxer et soulager vos maux sans planer complètement.
  • Le taux de THC : le THC est un dérivé cannabinoïde qui vous permettra de planer et d’avoir d’intéressants effets psychoactifs. Tout comme les variétés à photopériode, les variétés d’autofloraisons peuvent avoir des taux de THC très élevés. 
  • La gamme aromatique : le cannabis peut avoir des saveurs assez différentes. Certaines variétés rappellent plutôt les agrumes, les fruits rouges, ou encore le pin. Tout dépend de ce que vous aimez fumer, et il s’agit là d’un critère personnel propre à chacun.
  • La facilité de culture : les autofloraisons sont réputées pour être faciles à cultiver, mais elles ne sont pas toutes égales. Certaines le seront plus que d’autres, car elles seront plus adaptables aux changements de températures, plus résistantes, ou auront peut-être des besoins moins spécifiques.
  • La famille de cannabis : les autofloraisons ne sont pas une variété de cannabis en soi. C’est seulement une caractéristique qui peut être retrouvée dans toutes les familles de cannabis existantes : Indica, Sativa, Ruderalis. Les variétés les plus faciles à cultiver seront néanmoins les variétés à dominante Indica et à autofloraison, de par leur petite taille et leur rapidité.
Ce dont vous avez besoin pour commencer votre aventure de culture du cannabisVOIR TOUT

La germination du cannabis à autofloraison en intérieur

germination graine autofloraison

Une fois que vous avez choisi la graine de vos rêves, place à la germination et à la mise en pot de vos plantes. La germination de vos autoflos prendra environ 1 à 3 jours.

Sachant que la durée du cycle de vie des variétés à autofloraison est bien plus court que pour les variétés à photopériode, la plante ne peut pas être soumise à autant de stress qu’une plante au cycle de vie plus long, qui a davantage de temps pour "récupérer". Les conditions de culture de votre plante devront donc être optimales dès le début. Vous avez moins droit à l’erreur avec les autofloraisons. Sachant que vous ne voulez pas infliger plus de stress que nécessaire, il vaut mieux éviter d’avoir à transplanter vos plantes, c’est une cause de stress inutile. Ce n’est pas pour rien que l’on conseille de rempoter les plantes une fois par an seulement. 

Vous pouvez tout simplement choisir des pots assez grands dès le début, pour y faire germer votre graine, et qui serviront pour tout le cycle de vie de la plante. Normalement, il est conseillé de transplanter les plantes selon leur croissance : avoir un pot trop gros serait stressant. Sachant que votre plante de cannabis à autofloraison sera plus petite que la moyenne, vous n’aurez pas besoin d’un pot trop grand (15 à 20 L en général).

Vous n’avez donc pas à vous soucier du rempotage. Sachant que vous n’allez pas transplanter votre plante dans le futur, vous ne pourrez pas changer la terre par la suite. Il est donc essentiel de fournir à votre plante un substrat de qualité dès sa mise en pot. Voici les conditions idéales que vous devrez réunir pour avoir une germination parfaite : 

Pas de temps à perdre: les variétés Sativa à croissance rapide OUVRIR
  • Utilisation d’un bon mélange de terreau
  • Un sol léger et aéré
  • Peu de nutriments (en comparaison aux variétés photopériodes). Il est intéressant en revanche d’enrichir le substrat de micro-organismes tels que les mycorhizes et les trichodermas, afin de protéger le système racinaire et assurer ainsi une bonne absorption des nutriments qui seront apportés. 
  • Température et humidité idéales pour la germination : 21-25°C pour 70-90% d’humidité. Ces valeurs sont à ajuster selon la variété de la plante que vous choisissez. 

Un substrat idéal peut se composer d’un tiers de mousse de tourbe, un tiers de compost, et le tiers restant de perlite et vermiculite pour assurer une bonne aération et un drainage approprié.

Une fois que vous avez pris en compte toutes ces conditions, vous allez devoir vous mettre au travail et préparer vos pots. Placez une graine par pot, dans des trous d’environ 1 cm de profondeur. Recouvrez de terre, sans tasser. Les autofloraisons aiment les terres légères et non compactes. 

Vous pouvez aussi choisir d’utiliser des stimulants racinaires. Sachant que les autofloraisons n’ont pas tant de temps pour développer leurs racines, c’est une bonne stratégie. Utilisez ce stimulant une fois que votre germination est faite, mais utilisez-en très peu ; les autofloraisons ont en effet besoin de très peu d’engrais, de nutriments. La surfertilisation peut être fatale pour vos plantes. 

Phase végétative du cannabis à autofloraison en intérieur :

croissance cannabis autofloraison

Après la phase de germination et de plantule (aussi appelée phase de semis) s’ensuit la phase végétative. Durant cette période, votre plante va pousser en hauteur et s’étoffer, développant toute ses feuilles. Les feuilles nourricières apparaitront dans un premier temps, avant les feuilles résineuses. 

Le bon développement de ses feuilles est crucial pour que la plante puisse bien respirer et produire un maximum de résine par la suite. Une des meilleures techniques à utiliser pour optimiser vos rendements de manière performante est le palissage LST, c’est-à-dire "à faible stress". Cela permettra d’apporter une meilleure exposition à la lumière, de multiplier les têtes, et de produire une canopée plus foisonnante. 

Comment augmenter le rendement du cannabisVOIR TOUT

A cette étape de culture, vos plantes devraient faire environ 15 cm de hauteur. Faites attention à ce que votre lumière ne soit pas trop près de vos plantes (étant donné qu’elles auront pris de la hauteur) pour éviter des dommages liés à la chaleur. 

Phase de floraison du cannabis à autofloraison en intérieur :

floraison cannabis autofloraison

Au bout de la quatrième semaine, vos plantes devraient avoir bien gagné en hauteur. La période végétative est bientôt finie. Il se peut que vous puissiez déjà observer la formation de quelques pré-fleurs sur les nœuds des branchages. Vous pouvez arrêter le palissage à ce stade, afin de réduire le stress sur vos plantes. 

C’est au bout de la cinquième semaine que vos plantes devraient commencer à réellement former des petits bourgeons. Ces bourgeons deviendront les fameuses têtes de beuh collantes que vous attendez. Durant cette phase, votre plante aura besoin de plus de nutrition ; donnez-lui un peu plus de nutriments et d’eau. La production de buds nécessite en effet davantage d’énergie.

Durant les deux semaines qui suivent, vos plantes vont développer leurs fleurs. En semaine 8, on vous conseille d’effectuer un rinçage : arrosez abondamment en une fois, pour débarrasser la plante des résidus de tous les nutriments que vous lui avez donnés. Vous pouvez répéter l’opération une seconde fois, mais pas plus. Les nutriments sont chargés de composants donnant un goût amer désagréable en bouche que vous voulez éviter, c’est pourquoi vous devez vous en débarrasser. 

Normalement, votre cannabis à autofloraison sera prêt à être récolté durant la dixième semaine. Ce délai reste néanmoins variable selon la variété que vous avez choisi de cultiver. Déterminez le bon moment pour récolter selon l’aspect des trichomes et pistils et selon les effets que vous recherchez. 

Conseils pour la culture de cannabis à autofloraison en intérieur

Les variétés à autofloraison ont des besoins assez différents des variétés à photopériode. On vous donne quelques conseils afin que vous compreniez bien ces différences pour les prochaines cultures que vous serez amené à faire :  

Un arrosage plus mesuré : 

Les variétés à autofloraison ont des besoins moins importants au niveau de la nutrition mais aussi de l’apport d’eau. N’arrosez vos plantes que selon leur réel besoin, en vérifiant l’humidité du sol. La terre devra être bien sèche avant que vous n’arrosiez de nouveau vos plantes. Ne vous fiez pas à un simple planning d’arrosage. Une technique simple pour savoir si vous devez arroser votre pot ou non est de le soulever. L’eau rajoute un poids considérable : si votre pot est trop léger cela veut dire que votre substrat est bien sec et que votre plante a besoin d’être arrosée. Si le pot est trop lourd, cela veut dire que l’eau n’a pas encore eu le temps d’être absorbée et évaporée, et que vous devriez attendre.

Comment décarboxyler la weedOUVRIR

Contrôlez bien le niveau de pH : 

Avoir un taux de pH approprié permet à votre plant d’assimiler correctement les nutriments autour de la zone racinaire. Pour rappel : 

  • Pour un substrat de type fibre de coco : le pH devrait être autour de 5,5-6,5. 
  • Pour un substrat de type terre, le pH devrait plutôt être autour de 6-7. Avoir un bon taux de pH permet à la plante d’être forte est de combattre les maladies efficacement. 

Avantages de cultiver des autofloraisons en intérieur

Vous pourriez vous demander pourquoi vous devriez faire pousser du cannabis en intérieur plutôt qu'en extérieur. Vos autofloraisons peuvent très bien pousser en extérieur, c’est vrai. Néanmoins, la culture en intérieur sera bien plus adaptée et avantageuse pour vous pour ce type de culture. 

Il est un avantage à faire pousser des autofloraisons en intérieur, afin de pouvoir contrôler vous-même toutes les conditions environnementales, et booster ainsi votre rendement.

Système d’éclairage simplifié :

Comme nous l’avons vu, ce qui caractérise les autofloraisons est ne pas être soumises aux conditions d’ensoleillement extérieures pour entrer en floraison. Cela vous permet de maximiser vos plantes. Par exemple, au lieu des 12 heures recommandées, vous pouvez exposer vos plantes à 18 heures de lumière puis 6 heures d’obscurité. Plus vos plantes seront exposés, plus elles seront denses et plus elles pousseront rapidement. Des cycles de lumière 18/6 ou 20/4 optimiseront le développement de vos plantes, mais attention cependant à conserver une période d’obscurité suffisante pour laisser le temps à vos plantes de se reposer.

Taille moyenne inférieure des plantes : 

Cette caractéristique peut à la fois être un avantage comme un inconvénient. Il est mieux d’avoir des plantes de petite taille si vous faites pousser dans un espace relativement restreint. Cependant en ayant des plantes plus petites, vous aurez par conséquent moins d’herbe à récolter. Heureusement, les variétés de cannabis à autofloraison modernes sont spécialement sélectionnées afin de produire un maximum de rendement malgré des tailles modestes. Certaines variétés d’autoflos sont à l’inverse sélectionnées pour être grandes et pour pousser en extérieur, mais cela reste une exception.

Plusieurs récoltes dans la même année : 

En ayant la possibilité de faire pousser vos plantes quelles que soit la saison, vous pouvez avoir plusieurs récoltes durant une même année. Si vous vous organisez bien, vous pourrez avoir au minimum deux voire trois récoltes, si vous comptez réutiliser le même matériel et le même espace de culture. Si vous disposez de beaucoup de matériel et d’espace disponible, alors vous pourrez faire se chevaucher plusieurs cultures en même temps et avoir encore plus de récoltes !

Méthode Sea of Green : 

Le principe de cette méthode de palissage à faible stress est simple : il s’agit de faire pousser plus de plantes dans un espace moindre. Avec la taille réduite des autofloraisons, vous pourrez tout à fait tester cette méthode et ainsi optimiser au maximum votre espace de culture. 

Le lieu de culture

culture cannabis autofloraison interieur

Si vous cultivez en intérieur, vous n’avez pas forcément le luxe d’avoir une pièce spécifiquement dédiée à la culture de votre cannabis. Heureusement, pour la culture d’autofloraisons, vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’espace. Un espace de culture d’un 1 m² suffira pour commencer. Vous pouvez installer cet espace dans de nombreux endroits chez vous : dans une cave, en dessous d’escalier, dans une armoire… 

Growbox ou rebord de fenêtre

On vous conseille de plutôt choisir des espaces de culture fermés tel que les Growbox pour avoir un maximum de discrétion. Les Growbox sont simplement des sortes de petites tentes de culture. Les Growbox ont de nombreux avantages :

  • Elles permettent de contrôler précisément les paramètres environnementaux tel que l’humidité, la température, etc.
  • La Growbox est tapissée de tissu réflecteur à l’intérieur, ce qui permet de refléter la lumière sur vos plantes et de moins consommer en éclairage. 
  • Cette petite tente permet aussi de renfermer en partie l’odeur qui émane des plantes, une fois qu’elles auront fleuri. L’espace hermétique qu’elles constituent permettent d’utiliser facilement des filtres à charbons pour réduire encore plus l’odeur.

Il existe une très grande variété de tentes de culture. Certaines sont de véritables unités automatisées, permettant de contrôler entre autres le pH de votre plante, et de lui prodiguer exactement les conditions qu’il lui faut pour pousser parfaitement. Elles fourniront différents types de lumière selon les phases du cycle de vie de votre plante. Ces tentes de cultures sont naturellement plus onéreuses mais sont des outils très performants dans lequel il est intéressant d’investir si vous comptez cultiver du cannabis sur le long terme. 

Le rebord de fenêtre peut aussi être un espace de culture intéressant pour les débutants. C’est un lieu de culture auquel on ne pense pas forcément, mais qui a de nombreux avantages également :

  • Économe : ne nécessite pas de système d’éclairage onéreux
  • Éclairage direct et naturel du soleil
  • Adapté aux débutants

Le problème majeur avec la culture en rebord de fenêtre est la visibilité de votre plante, et l’absence de contrôle sur les paramètres environnementaux. Si votre but est de produire le plus possible, cette solution n’est pas très adaptée. Les heures d’ensoleillement seront limitées. De plus, votre espace de culture sera restreint, à moins que vous n’ayez une très grande fenêtre à disposition. 

Cette option s’adresse plutôt aux cultivateurs novices ou qui souhaitent simplement cultiver pour leur consommation personnelle, sans pression. Il est tout à fait possible d’avoir une production satisfaisante avec un espace de culture sur un rebord de fenêtre ; il faut simplement s’assurer de la bonne orientation de votre fenêtre : 

  • Plein sud : Cette orientation est optimale car elle donnera le meilleur type d’éclairage. Sachant que le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest, votre plante recevra le plus de lumière possible durant la journée. Vos plantes auront environ 8-10 heures de soleil de cette manière. 
  • Est : Cette orientation est aussi intéressante, même si elle est moins bonne que la première option. 
  • Ouest : Le problème avec ce type d’orientation est que vos plantes seront exposées à une quantité correcte de lumière, mais surtout à la chaleur. Cela risque de tout simplement déshydrater vos plantes, et il faudra bien veiller à leurs besoins en eau. Cette option n’est pas la pire, mais n’est certainement pas la meilleure. 

En bref

Les variétés de cannabis à autofloraison se prêtent particulièrement bien à la culture en intérieur. De plus petite taille, plus rapides et donc plusieurs récoltes dans la même année…

Vous savez désormais comment choisir la variété qui conviendra, comment faire germer vos graines correctement et quels soins apporter à vos plantes pour assurer un développement optimal et des récoltes qui vous récompenseront de vos efforts.

Maintenant que vous savez tout de la culture du cannabis à autofloraison en intérieur, il ne vous reste plus qu’à choisir la ou les variétés à autofloraison de vos rêves. Bonne culture !

Herbies Head Shop refuse expressément de soutenir l’utilisation, la production ou la fourniture de drogues illégales et d’autres substances régulées.Pour plus de détails, consultez nos Mentions Légales.

Oups, il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en laisser un !
Ajouter un nouveau commentaire

Conformément à la loi sur les services d'information, nous vous informons que ce site web utilise des cookies. Afin de vous offrir un service personnalisé et adapté, nous recueillons et stockons des informations sur vos interactions avec notre site web. Si les cookies sont supprimés ou bloqués, la boutique en ligne ne fonctionnera pas correctement et vous ne pourrez pas passer de commandes.